Nous observons depuis quelques années une forte attrition dans le développement de nouveaux médicaments, avec un taux d’échec de près de 84 % attribué au faible bénéfice efficacité/toxicité.

Trois aires thérapeutiques sont majoritairement touchées par cette diminution :
— La cancérologie (taux d’échec de 29,5 %) ;
— La neurologie (taux d’échec de 14 %) ;
— Et les maladies infectieuses (taux d’échec de 9,5 %).

Les entreprises pharmaceutiques attribuent cette attrition à la transposabilité entre les études réalisées in vitro et in vivo, mettant en lumière le besoin de nouveaux modèles prédictifs.

AZELEAD répond à ce besoin en proposant des solutions innovantes dans ces principaux domaines thérapeutiques.

Nos modèles sont développés en utilisant le poisson zèbre (zebrafish), un poisson totalement transparent permettant de visualiser en temps réel l’efficacité d’un médicament et ses effets secondaires sur l’organisme.